Label Maison Passive : le critère de surchauffe

L’un des critères de labellisation d’une maison passive est de garantir une fréquence de surchauffe (>25°C) inférieure à 10% des heures de l’année. En pratique, Mezoneo vise d’aller plus loin que ce critère et se donne pour objectif un maximum de 4% d’heures supérieures à 25°C.

Les maisons passives, ou à fortes performances énergétiques sont souvent plus connues pour leurs faibles consommations d’énergies. Mais elles permettent aussi, si la conception le prévoit, d’assurer un confort d’été que les maisons classiques (RT 2012) ne peuvent pas atteindre sans climatisation, et donc des dépenses énergétiques. On s’est longtemps contenté de lutter contre le froid, mais les épisodes caniculaires récents, plus forts, plus longs et plus fréquents nous ont rappelé qu’une stratégie de confort d’été est indispensable. 

Pour vous assurer ce confort toute l’année, nous engageons toutes nos connaissances dans votre projet de construction, notre étude thermique à l’appui. En allant jusqu’à la labellisation passive de votre maison, vous avez la certitude que votre construction répond à ces critères.

< article précédent : protections solaires et course du soleil                                                        article suivant : bien choisir ses matériaux >

Fermer le menu