Rafraîchissement : l'aide de la VMC

La VMC double flux est un élément essentiel du confort d’été dans une maison passive, en particulier du rafraîchissement. C’est d’ailleurs dans ce type de construction qu’elle apporte le plus d’efficacité. 

D’abord, l’échangeur de chaleur de la VMC qui permet de réchauffer l’air entrant en hiver présente un fonctionnement similaire en été, avec des flux inversés. En été l’air entrant extérieur plus chaud que l’air intérieur sortant est rafraîchi lors du passage dans l’échangeur. En hiver, on récupère les calories sortantes, en été on récupère les frigories. L’efficacité des VMC peut atteindre plus de 90%. Dans le cas d’un air intérieur à 20°C et un air extérieur à 40°C, cela signifie que 90% de la différence de température est transféré d’un flux à l’autre. L’air sortant passe alors à 38°C, et l’air entrant sera soufflé à 22°C. S’il ne rafraîchit pas le logement, ce système évite les surchauffes. Là où l’air extérieur entre sans rafraîchissement dans une maison classique, l’air entrant d’une maison passive est préalablement rafraîchi.

Ensuite, la plupart des VMC sont équipées d’un système de by-pass. Ce système permet à l’air entrant et l’air sortant de ne pas se croiser dans l’échangeur. Quel intérêt alors qu’on explique l’importance de l’échangeur ? Et bien en été, lorsque la température extérieure passe sous la température intérieure (soir ou nuit), il n’y a aucun intérêt à réchauffer l’air entrant plus frais avec l’air sortant plus chaud. Le by-pass se déclenche alors et permet de souffler directement l’air extérieur plus frais.

Enfin, on a expliqué dans l’article précédent l’avantage de l’inertie. Celle-ci permet de stocker temporairement la chaleur dans les parois afin d’éviter le réchauffement du logement. Pour renouveler les capacités de stockage de ces parois à forte inertie, il faut les libérer de la chaleur accumulée. On active alors la surventilation nocturne qui permet de monter le débit d’air pour accélérer l’évacuation des calories stockées la journée.

En conclusion, la VMC permet d’éviter les risques de surchauffes en soufflant un air frais, et en évacuant la chaleur de la journée. Malgré tout, elle ne refroidit pas le logement. Pour souffler un air plus froid que l’air intérieur, on peut installer un puits provençal.

Fermer le menu