Puits provençal : la climatisation naturelle

Un puits provençal est un échangeur géothermique qui assure la fonction de rafraîchissement estival. Qu’il soit aéraulique ou hydraulique, il utilise les propriétés du sol afin de refroidir l’air entrant dans le logement. Le constat étant que la température du sol :

  • est différente de la température de l’air,
  • sa variation est plus faible que celle de l’air, d’autant plus que la profondeur augmente,
  • sa variation est déphasée dans le temps
  • à 2 mètres de profondeur, la température varie en moyenne entre 18 et 26°C, très proches des températures de confort
Le gain en température apporté par un puits provençal est de l’ordre de 2°C, ce qui peut paraître peu, mais couplé à une VMC performante, ces degrés gagnés permettent de passer d’une surchauffe à un habitat confortable. C’est d’ailleurs pour cette raison que le puits provençal est particulièrement efficace dans une maison passive. En effet, celle-ci est suffisamment isolée et étanche pour conserver le gain des ces quelques degrés. Dans une maison classique, ces degrés seraient instantanément perdus par les entrées de chaleur non maîtrisées.
principe de fonctionnement du puits provençal

< article précédent : rafraîchissement : l’aide de la VMC                                                                        article suivant : protections solaires >

Fermer le menu