Inertie et Isolation par l'Extérieur

Afin d’être clair avec les sujets d’inertie et d’isolation, commençons par définir les termes importants :

-l’inertie thermique par transmission : décrit la capacité d’un matériau à ralentir la propagation de l’onde de chaleur ainsi que son amplitude. Elle se caractérise par la diffusivité.
-la diffusivité : exprime l’aptitude d’un matériau à transmettre rapidement une variation de température. Plus elle est faible, plus le front de chaleur mettra du temps à traverser le matériau. Ce temps s’appelle le déphasage. Avec une bonne gestion du déphasage, on peut faire en sorte que le pic de chaleur de 14h ne pénètre dans la maison qu’à minuit, au moment où tout est mis en oeuvre pour évacuer la chaleur. Et à l’inverse, la fraîcheur de la nuit arrive dans la maison au moment ou la température extérieure est la plus forte.

-l’inertie thermique par absorption : elle s’oppose aux variations de température intérieure en se comportant comme une éponge thermique. Elle se caractérise par l’effusivité.
-l’effusivité : décrit la rapidité avec laquelle un matériau va absorber les calories. Plus elle augmente, plus le matériau est capable de capter rapidement des calories sans se réchauffer. On utilise beaucoup cette propriété en climat chaud puisque d’où que viennent les calories, l’inertie par absorption amortit les variations de températures intérieures.

Pour résumer, inertie par transmission = ralentir l’onde de chaleur, inertie par absorption = éponge thermique. Le matériau parfait serait celui avec une diffusivité minimale et une effusivité maximale. Or c’est physiquement impossible. La conception intelligente de paroi consiste alors à placer le matériau à forte inertie de transmission à l’extérieur (l’isolant) et le matériau à forte inertie d’absorption à l’intérieur (béton, brique, bois, …). De cette manière le front de chaleur venant de l’extérieur est d’abord freiné et amorti par l’isolant. Ensuite la structure lourde absorbe les calories qui auraient traversé. Ainsi les variations extérieures de températures n’impactent que très peu l’air intérieur.

C’est pour ces raisons que la conception passive accorde tant d’importance à l’isolation par l’extérieur.

< article précédent : comportement d’été                                                                   article suivant : rafraîchissement avec l’aide de la VMC >

Fermer le menu